Né le 3 avril 1905 à Bordeaux (Gironde), mort le 28 août 1944 à Nice (Alpes-Maritimes) ; traminot à Nice ; syndicaliste des Tramways de Nice et du littoral (TNL).

François Suarez accomplit son service militaire à partir du 10 mai 1926 où dans l’armée il eut le grade de maréchal des logis. Électricien de formation, embauché le 14 janvier 1930 aux TNL comme machiniste sur autobus (Tramways de Nice et du Littoral). On trouve sa trace également dans une demande d’emploi à la ville de Nice par détachement de la Cie TNL en août 1938 dont l’aboutissement n’est pas certain. Résistant durant la Seconde Guerre mondiale où on trouve une trace de son entrée dans celle-ci en juillet 1943. Lieutenant FTPF (Francs Tireurs Partisans Français), il fut le chef du groupe des milices patriotiques/section des TNL qui portait d’ailleurs son nom.
Il sera fut à l’âge de 39 ans lors des combats libérateurs de la ville de Nice du 28 août 1944, atteint par une balle à la tête à 13h50 alors qu’il défendait le dépôt des TNL dans le quartier Ste Agathe alors cerné par les allemands. A Nice, aux abords de l’endroit où il fut tué un square porte son nom ainsi qu’également un boulevard dans la proche banlieue niçoise dans la commune de La Trinité où il fut habitant.
Marié, François Suarez était père d’un enfant,
Sources

SOURCES : Archives municipales de Nice et "La Liste du 28 août 1944, ils sont morts en héros pour libérer leur ville".

Frédéric Bonnaut

Version imprimable