Né le 7 avril 1892 à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire) ; mort sous la torture le 14 juin 1944 à la prison de la Pierre Levée à Poitiers (Vienne) ; militant syndical CGT ; résistant ; Mouvement Libération Nord.

Fils de Paul, Emile Madelrieu, cordonnier, résidant place des Halles à Chalonnes-sur-Loire, et de Marguerite Beynette, ménagère. Engagé volontaire en juillet 1913, il participa au premier conflit mondial, fut blessé en 1914 mais fut maintenu au combat sur sa demande. Ancien combattant, il reçut en 1939, la croix du combattant volontaire. Il épousa le 2 mars 1919 Adrienne, Mélina Pié à Azay-le-Brûlé (Deux-Sèvres). Ils eurent deux filles, Marguerite née en 1919 et Jacqueline née en 1921.Habitant Poitiers, Pierre, Emile Madelrieu était représentant de commerce aux Nouvelles Galeries.En 1939, il était le secrétaire du syndicat CGT des employés de commerce de la Vienne. Il était également franc-maçon, membre de la loge « Solidarité » appartenant à la Grande Loge de France.
Entré dans la Résistance au début de l’année 1942, il fut dans la Vienne, l’un des responsables départementaux de Libération-Nord avec Georges Delaunay et Henri Huyard. Il était chargé de la distribution de tracts clandestins, de missions de renseignements et de la fabrication de faux papiers. Son domicile à Poitiers servait aussi de refuge et d’hébergement pour les membres du réseau Libération-Nord. Des arrestations en Charente-Maritime permirent à la SIPO-SD de remonter jusqu’à lui. Il fut arrêté le 1 juin 1944 par la SIPO-SD avec sa femme et ses deux filles. Conduit dans un premier temps au siège de la Gestapo, rue des Ecossais à Poitiers, il y fut interrogé et torturé. Le 6 juin, il fut transféré à la prison de la Pierre Levée à Poitiers interrogé et torturé à nouveau par des miliciens. Il mourut des suites des tortures subies, le 14 juin 1944, à la prison de la Pierre Levée.
Il fut déclaré Mort pour la France, son nom figure sur le monument aux morts de Chalonnes-sur-Loire où une rue porte son nom.
Sources

SOURCES : État civil — La Vienne ouvrière et syndicaliste, novembre 1944 — Roger Picard, Hommes et combats en Poitou, 1994 (témoignage en particulier de Mme Madelrieu) — Christian Richard La Solidarité, une loge maçonnique poitevine Geste Editions 2008 — Mémorial genweb fiche n° bp-1029223Musée de la Résistance en ligne, Mouvement Libération Nord Poitou Charentes

Michel Thébault

Version imprimable