Né le 25 août 1899 à Paris, fusillé le 16 juin 1944 à Bourges (Cher) ; résistant FTPF du Cher.

Émile Veillard, membre du groupe Francs-tireurs et partisans (FTP) Liberté, fut arrêté par la Wehrmacht le 9 juin 1944, route de la Chapelle-d’Angillon (Cher) avec un groupe de jeunes en possession d’une mitraillette. L’arme était posée sur le talus pendant qu’ils réparaient une bicyclette.
Remis à la Sipo-SD, il fut condamné à mort, par le tribunal allemand FK 776 de Bourges avec ses cinq camarades : Marceau Auger, Jean Chatelet, Albert Dupuis, Robert Lemonnier et Albert Letourneur.
Ils furent fusillés le 16 juin 1944 à Montifaut, polygone de Bourges puis inhumés au cimetière Saint-Lazare.
Un panneau sur la RN 142, inauguré le 6 septembre 2012, commémore l’exécution de quarante et une personnes, lors de la Seconde Guerre mondiale à Bourges, d’avril 1942 à juillet 1944, sur le site de Montifaut, dans l’enceinte du polygone.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII 5 Liste S 1744. — Notes Maurice Renaudat.

Claude Pennetier

Version imprimable