Né le 26 juin 1914 à Rambaud (Hautes-Alpes), exécuté le 10 juillet 1944 à Gap (Hautes-Alpes) ; maquisard AS/FFI.

Fils de Joseph Léautier et de Marie Pons, cultivateurs, troisième d’une famille de six enfants, habitant le village de Rambaud, (Hautes-Alpes) Marcel Léautier appartenait avec un de ses frères au maquis du Champsaur, commandé par le capitaine Daviron, chef départemental des FFI. Il fut fait prisonnier à Gap au café de la Cloche le 24 juin 1944. Torturé, des soldats allemands le conduisirent à Rambaud le 30 juin pour identifier des résistants et terroriser la population.
Il fut fusillé le 10 juillet 1944 à Gap, au quartier de La Palud, avec Daniel Pavier.
Marcel Léautier fut inhumé le lendemain à Rambaud avec son compagnon. Son nom est gravé sur le monument aux morts de la commune.
Il fut décoré de la croix de guerre avec palmes à titre posthume le 9 novembre 1944.
Gap : 10 juillet 1944
Sources

SOURCES : site internet champsaur.net/morts-pour-la-france-dans-le-champsaur-en-39-45-2. ⎯ Presse locale (Le Maquisard novembre-décembre 1945). — Commission d’histoire de l’Occupation et de la Libération de la France, Hautes-Alpes, secteur F–Gapençais, p. 23. ⎯ Richard Duchamblo, Cahiers « Maquisards et Gestapo », Gap, Ribaud Frères, 19 cahiers 1945-1949, reprint 2005, Gap, Éditions des Hautes-Alpes, tome 1, 2e cahier. — Histoire de la ville de Gap, Gap, Société d’études des Hautes-Alpes, 1966. — État civil.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable