Né le 20 novembre 1904 à Fresnoy (Haute-Marne), fusillé le 18 décembre 1943 au stand de tir civil de la Vierge à Épinal (Vosges) ; ferblantier-zingueur ; résistant dans les Vosges.

Marcel Arburger fut un des initiateurs de l’action clandestine dans les Vosges. Il organisa des passages clandestins de réfugiés et de Juifs vers la Suisse. En mars 1943, il créa avec son ami Addi Bâ le maquis de la Délivrance qui tomba le 15 juillet 1943.
Après avoir échappé à une première arrestation le 15 juillet 1943, Marcel Arburger s’enfuit à Dijon (Côte-d’Or) où il fut arrêté le 8 août 1943. Condamné à mort par le tribunal militaire allemand d’Épinal (FK 622) le 3 décembre 1943, il a été fusillé le 18.
Il fut homologué lieutenant FFI en 1957. Il s’était marié en juin 1927 à une institutrice.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen. – État civil.

Jean-Pierre Besse

Version imprimable