Né le 8 septembre 1919 (lieu inconnu), fusillé le 4 mai 1944 aux environs de Penmarc’h (Finistère) ; résistant.

Fils de Pierre Kergonna et de Marianne Gonidec, domicilié à Ergué (49 av. Kergoatarlez), Marcel Kergonna entra dans la résistance armée le 1er avril 1944. Sergent-chef de la 1re compagnie du bataillon La Tour d’Auvergne des FTP-FFI, il fut arrêté le 22 avril 1944 en service commandé, à un barrage, sur la route de Quimper à Ploumelin, avec plusieurs camarades de son groupe, et fut interné. Il a été fusillé aux environs de Penmarc’h le 4 mai 1944 et enterré dans la fosse des dunes de Poulguen qui avait déjà accueilli les corps d’une trentaine de fusillés du 24 avril 1944. (Voir Yves Bévin.)
La fosse fut ouverte le 31 août 1944 et livra les trente-cinq cadavres.
Il fut reconnu comme Interné Résistant.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen, IR 21P579551 et 21P63996. – Site Les Amis de la Résistance du Finistère.

Delphine Leneuveu, Claude Pennetier

Version imprimable