Né le 13 mars 1918 à Aulnizeux (Val-des-Marais, Marne), fusillé le 28 septembre 1943 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; volontaire dans la Légion française contre le bolchevisme (LVF).

Fils de Léon Blanchard, cultivateur, et de Marie, née Jacquesson, Abel Blanchard demeurait à Saint-Souplet-sur-Py (Marne). Il s’engagea dans la LVF sous le no 1573 le 13 septembre 1941 à Versailles (Seine-et-Oise, Yvelines). Il fut affecté au 638e Régiment en Pologne en octobre 1941. Son contrat étant résilié le 10 avril 1942, il demanda à contracter un nouveau contrat, mais les Allemands refusèrent pour « inaptitude physique et connaissances militaires insuffisantes ».
Début 1943, il vint à Paris et logea à l’« University Hôtel » 160 rue Saint-Jacques à Paris (Ve arr.), où il déclara qu’il était étudiant à l’Institut d’études politiques, aujourd’hui Sciences politiques, au 27 rue Saint-Guillaume (VIIe arr.).
La police de sécurité et du renseignement de la SS (Sipo-SD) l’arrêta le 28 février 1943. Amené au poste de police du quartier du Roule (VIIIe arr.), il tenta de s’enfuir, mais fut repris par des gardiens de la paix du commissariat. Les policiers le livrèrent à la Feldgendarmerie, 19 rue de la Victoire (IXe arr.).
Incarcéré, inculpé pour « détention illégale d’armes en dépôt et vols de documents », il comparut le 19 juin 1943 devant le tribunal du Gross Paris qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.). Condamné à mort pour « détention illicite d’armes et vols importants et renouvelés », il fut passé par les armes le 28 septembre 1943 à 16 h 19 au Mont-Valérien.
Abel Blanchard est inhumé à Saint-Souplet-sur-Py, où son nom est inscrit sur le monument aux morts communal.
Sources

SOURCES : Arch. PPo., 1W 1208. – DAVCC, Caen, Boîte 5 B VIII dossier 4 Liste S 1744-173/43 (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Marne, MM 2251, U 482, 7 U 50 numéro 143. – Serge Klarsfeld, Léon Tsévéry, Les 1 007 fusillés du Mont-Valérien parmi lesquels 174 Juifs, FFDJF, 1995. – Mémorial GenWeb. – Notes de Jean-Pierre et Jocelyne Husson. – État civil, Aulnizeux.

Daniel Grason, Gérard Larue

Version imprimable