Né le 6 juin 1914 à La Chapelle-devant-Bruyères (Vosges), fusillé le 14 juin 1944 à Corcieux (Vosges) ; scieur ; membre du maquis de Corcieux.

Ayant résidé à La Seyne (Var), marié, père de deux enfants âgés de sept et deux ans, René Vichard rejoignit le maquis de Corcieux le 6 juin 1944, avec le grade de sergent. Il participa à la destruction du poste d’écoutes aériennes de la Luftwaffe. Mais le maquis fut encerclé et ses hommes pris, le 12 juin 1944.
René Vichard fut arrêté avec son père et son oncle Paul. Il aurait été pris pour son cousin, le colonel Roger Vichard, responsable du maquis. Torturé pour obtenir des renseignements, il fut condamné à mort le 14 juin 1944 par le tribunal militaire allemand d’Épinal (FK 622) et fusillé le jour même.
Il écrivit une dernière lettre à son épouse avant d’être exécuté.
Une stèle a été érigée route de Granges en mémoire des neuf maquisards fusillés (deux de Corcieux et sept de La Chapelle).
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Var, fonds du CDL et 1W94. – Mémorial Genweb. – Site Internet Fédération nationale des combattants volontaires (témoignage de son fils Daniel Vichard). – Site Internet Les plaques commémoratives.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable