Né le 20 février 1920 à Colombes (Seine), fusillé le 20 juin 1944 au stand de tir du ministère de l’Air à Paris (XVe arr.) ; mécanicien ; membre du réseau Vengeance.

Célibataire, il habitait à Bezons (Seine, Seine-et-Oise).
Il fut arrêté le 8 février 1944 par la police française pour « actes de franc-tireur » et fut l’auteur de plusieurs vols.
Emprisonné à Fresnes (Seine, Val-de-Marne), Roger Barette fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand du Gross Paris le 8 juin 1944 et a été fusillé le 20 juin 1944 à 15 h 09.
Sources

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty).

Delphine Leneveu

Version imprimable