Né le 17 novembre 1912 à Le Neubourg (Eure), fusillé le 22 juillet 1943 à Évreux (Eure) ; forgeron.

Marié, Émile Beaucousin fut, semble-t-il, franc-tireur (sans plus de détails). Il aurait été arrêté suite à des violences contre des soldats allemands. Il fut condamné à mort, pour agression et meurtre, par le tribunal militaire allemand d’Évreux le 1er juillet 1943.
Émile Beaucousin a été fusillé le 22 juillet 1943 à 8 heures.
Sources

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty).

Delphine Leneveu

Version imprimable