Né le 2 avril 1925 à Paris (XVe arr.), exécuté sommairement le 12 juin 1944 à Cersot (Saône-et-Loire) ; agent de l’Institut géographique national (ING) ; résistant du réseau Mason-Porthos et des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Fils d’Antoine Marius Portal, sellier, et de Cécile Aline Emma Brun, sans profession, Il était célibataire et demeurait 19 rue Bosquet, à Paris (VIIe arr.). Pierre Portal était en mission professionnelle en Saône-et-Loire comme stagiaire géomètre à l’Institut national géographique. Il rejoignit le maquis de Cruchaud à Bissey-sous-Cruchaud (Saône-et-Loire) et le réseau Mason Porthos commandé par Jean Régnier. Il a été fusillé par les Allemands à Neuilly, commune de Cersot (Saône-et-Loire) le 12 juin 1944 à 11 heures du matin.
L’acte de décès fut dressé le lendemain sur la déclaration de Gabriel Dangoin, propriétaire cultivateur, âgé de 33 ans, témoin du décès.
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée le 2 janvier 1947.
Il fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) (mention portée sur l’acte de décès le 7 septembre 1953)..
Son nom figure sur le monument commémoratif du hameau de Neuilly, à Cersot (Saône-et-Loire).
Sources

SOURCES : Marcel Jaurant-Singer, agent du réseau Mason-Porthos. — André Jeannet, Mémorial de la Résistance en Saône-et-Loire. Biographies des résistants, 2005, JPM.— Mémorial Genweb — État civil.— Notes de Jean-Louis Ponnavoy.

André Jeannet

Version imprimable