Né le 5 février 1919 à Vittersbourg (Moselle), abattu le 22 septembre 1944 à Vittersbourg ; cultivateur ; réfractaire à l’enrôlement de force dans l’armée allemande.

Cultivateur à Vittersbourg, Eugène Blanchard fut mobilisé de force dans la Wehrmacht. Tentant de s’évader le jour même de son incorporation, il fut arrêté le 25 juin 1943 à Ars-sur-Moselle et incarcéré à la prison judiciaire de Metz. Le 19 août 1943, il fut transféré à l’hôpital municipal pour un problème à un doigt. Eugène Blanchard s’en évada le 11 octobre. Caché dans les bois de Vittersbourg, il fut abattu le 22 septembre 1944 par la gendarmerie allemande lors d’une battue dans les bois de Mühlwald.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 1386 W 6 et 30, 335 W 86. — Bundesarchiv Berlin-Lichterfelde : R/70/Lothringen/26.

Cédric Neveu

Version imprimable