Né le 13 avril 1897 à Munster (Moselle), pendu le 10 septembre 1944 à Lixheim (Moselle) ; cultivateur.

Au début du mois de septembre 1944, le Kreisleiter Hans Rothacker, venant de Pforzheim, fut nommé chef des travaux de retranchement du secteur A – cercles de Sarrebourg, Château-Salins et Sarreguemines. Établissant son PCF à Fénétrange, ce dernier mit la population au travail, en multipliant les brimades et les menaces.
Le 7 septembre 1944, des SA bouclèrent le village et Hans Rothacker fit prendre plusieurs otages. Il semble que des partisans soviétiques se soient rendus dans le village quelques jours plus tôt et qu’un SA se soit plaint d’avoir été victime de coups de feu.
Le cultivateur Michel Wilhelm fait partie des otages accusé d’avoir donné une bicyclette aux parties. Interrogé sommairement, il reconnut avoir donné le vélo mais sous la menace, cependant Rothacker voulut faire un exemple. Michel Wilhelm fut aussi accusé d’avoir incité ses concitoyens à ne pas accomplir les travaux de fortification.
Un tribunal expéditif le condamna à mort et Michel Wilhelm fut pendu avec l’aide des autres otages. Une affiche comportant l’avis d’exécution de Michel Wilhelm et Joseph Dorschner, pendus le 10 septembre, fut apposée dans les villages de la région.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 69 J 12. – Arch. de la Justice militaire, Le Blanc : dossier de procédure contre Hans Rothacker.

Cédric Neveu

Version imprimable