Né le 27 avril 1895 à la Neuville (Marne),exécuté sommaire le 29 août 1944 à Senuc (Ardennes) ; cultivateur à Lançon (Ardennes) ; martyrisé puis fusillé .

Fils de Louis Briys, briquetier, et de Marie Émilie Gilbert, sans profession, Maurice Briys s’était marié le 21 mai 1921 à Voigny (Aube) avec Rose Flore Chevillard. Cultivateur à Lançon, il fut arrêté par les Allemands, accusé d’appartenir au maquis de Lançon, il fut martyrisé puis exécuté sommairement à Senuc (Ardennes), au lieu-dit « Le bois de la Forge », le 29 août 1944, en même temps que Gabriel Caillet et Henri Collard.
Son nom est inscrit sur le Mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières (Ardennes), ainsi que sur le Calvaire des fusillés du bois de la Forge, situé à l’écart de la route départementale 6, entre Senuc et Montcheutin, dans la région de Vouziers (Ardennes).
Son nom figure aussi sur le monument aux morts et la plaque commémorative de Lançon.
Fusillés du maquis de Lançon et exécutés du bois de la Forge, à Senuc, le 29 août 1944 : 5 personnes
Sources

SOURCES : Philippe Lecler, Le temps des partisans, Éditions D. Guéniot, Langres, 2009. — État civil en ligne de La Neuville-au-Pont, vue 53. — Mémorial Genweb.

Philippe Lecler

Version imprimable