Né le 11 mars 1923 à Étrigny (Saône-et-Loire), exécuté sommairement le 26 août 1944 à Fragnes (aujourd’hui Fragnes-la-Loyère, Saône-et-Loire) ; garçon de course ; résistant de l’armée secrète (AS) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Louis Laborier était le fils de François et Mélanie Portat. Il était célibataire et domicilié 28 rue de Thiard, à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Il était garçon de course à l’école professionnelle de Chalon-sur-Saône.
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) du maquis de Saint-Gengoux-le-National, sous le pseudonyme “Tatane”, le 15 avril 1943. Arrêté par les Allemands à Buxy, alors qu’il rejoignait son groupe après guérison d’une blessure, il fut emprisonné à Chalon-sur-Saône, Louis Laborier a été fusillé par la Milice (ou par les Allemands) avec trois autres prisonniers le 26 août 1944 vers 11h15 au lieu-dit "Le pâquier de Condemène" à La Loyère (Fragnes-La-Loyère).
Il fut l’objet d’un jugement de décès par le Tribunal civil de Chalon-sur-Saône en date du 29 mai 1946.
Il a une tombe au cimetière d’Étrigny (Saône-et-Loire). Il est inhumé aujourd’hui dans le carré militaire du cimetière communal, à Chalon-sur-Saône.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et obtint le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR) [SHD Vincennes dossier GR 16 P 325774].
Son nom figure aussi sur la stèle des résistants de La Loyère, à Farges-lès-Chalon, sur le monument commémoratif, à Martailly-lès-Brancion, sur le mémorial dit "Mur de la Résistance", à Sennecey-le-Grand. Il est nommé sur le monument aux morts et la plaque commémorative de la mairie d’Étrigny et sur le monument aux morts, à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).
Sources

SOURCE : Notes de Christian Henrisey.— Le journal de Saône-et-Loire d’août 1994 Il y a 50 ans vingt-trois résistants tombaient à Fragnes et La Loyère et du 30 mars 2016 Que commémore le mémorial de La Loyère.— Mémorial Genweb.

Christian Henrisey, Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable