Né le 31 juillet 1924 à Romilly-sur-Seine (Aube), exécuté sommairement le 22 août 1944 au champ de Tir de Creney-près-Troyes (Aube) ; ajusteur puis mineur ouvrier à la SNCF ; résistant FTPF.

Grimmer Bernard
Grimmer Bernard
Plaque commémorative de Bernard Grimmer à Creney-près-Troyes.
Fils de Marcel Grimmer, ajusteur aux ateliers de la Compagnie des chemins de fer de l’Est, et de Blanche Dheurle, bonnetière, Bernard Grimmer, célibataire domicilié à Romilly-sur-Seine, travailla en qualité d’ajusteur. auxiliaire auxiliaire à la gare de Romilly à compter du 18 janvier 1943 puis mineur ouvrier en 1944.
En mai 1944, il rejoignit un maquis FTP de l’Aube. Maquisard de la Compagnie France à la Ferme de Varsovie, puis à Rigny-la-Nonneuse, il fut arrêté par les Allemands le 14 juin 1944 lors de l’attaque du maquis de Rigny. Après son arrestation, il a été interné dans la prison de la rue Hennequin à Troyes, puis exécuté avec 48 autres personnes au champ de Tir de Creney-près-Troyes (dont neuf cheminots).
Bernard Grimmer a été déclaré mort pour la France et a été homologué à titre posthume FFC-DIR et sous lieutenant des FFI.


Voir Les Gambes, Champ de tir de Creney-près-Troyes (22 février 1944 et 22 août 1944)
Sources

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 196969 et Vincennes GR 16 P 271078 (à consulter). — Hervé Barthélémy et Cédric Neveu in Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial, sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF, Paris, 2017, p. 715. — Notes de Jean-Pierre Besse. — Site Genweb. — État civil.

David Aguilar, Jean-Pierre Besse

Version imprimable