Né le 18 octobre 1920 à Paris (XVIe arr.), exécuté le 22 août 1944 au champ de Tir de Creney-près-Troyes (Aube) ; industriel ; sous-lieutenant des Forces Françaises Combattantes.

Alain Pellerin de Beauvais
Alain Pellerin de Beauvais
Plaque commémorative d’lain Pellerin de Bauvais à Creney-près-Troyes
Monument de Creney
Monument de Creney
Fils de Pierre Albert Pellerin de Beauvais, ingénieur, et de Marie Antoinette Guynot de Boismenu, sans profession, Alain Pellerin de Beauvais s’était marié le 7 septembre 1942 au Consulat de France à Monaco avec Anne Huot de Longchamps et était père d’un enfant. Le couple était domicilié 12 rue Villars à Paris (VIIe arr.).
Parti de Paris le 18 août 1944 avec 3 camarades pour rejoindre le maquis de la forêt de Merry-Vaux, près d’Auxerre, leur camion à gazogène fut arraisonné par les Allemands le 19 août à Toucy. Après son arrestation, il a été interné dans la prison de la rue Hennequin à Troyes (Aube) ; il a été fusillé par les miliciens de la Bezen Perrot avec 48 autres personnes au champ de Tir de Creney-près-Troyes.
Alain Pellerin De Beauvais, victime civile, a été déclaré Mort pour la France et homologué sous-lieutenant des Forces Françaises Combattantes.
Sources

SOURCES : AVCC 21 P 129409 , notes Annie Pennetier . — Site MemorialGenweb. — Informations données par la mairie de Creney. — État civil.

David Aguilar, Jean-Pierre Besse

Version imprimable