Né le 25 novembre 1925 à Marseille (Bouches-du-Rhône), exécuté sommairement le 11 juin 1944 à Barrême (Alpes-de-Haute-Provence) ; facteur auxiliaire ; maquisard FTP.

René Roux
René Roux
Crédit : MémorialGenWeb
Stèle commémorative sur la RN 202, à Pont de Quai (Barrême).
Stèle commémorative sur la RN 202, à Pont de Quai (Barrême).
Crédit : MémorialGenWeb
Originaire de Clumanc (Alpes-de-Haute-Provence), facteur auxiliaire, René Roux fit partie du 2e détachement de la 13e compagnie FTP. Blessé à l’épaule dans une embuscade contre une colonne allemande venant de Saint-André sur la RN 202, à Pont de Quai (Barrême), il fut abattu d’une balle dans la nuque. Au cours de cet accrochage, Marien ou Marius Gilly (homologué résistant FTP) fut abattu dans un champ par les Allemands.
Il obtint la mention Mort pour la France. Les noms des deux victimes sont inscrits sur une stèle commémorative édifiée sur le lieu du combat. Celui de René Roux figure aussi sur le Monument aux Morts de Clumanc et à Manosque sur le Monument commémoratif de la Résistance des Basses-Alpes.
Sources

SOURCES : SHD-AVCC Caen, AC 21 P 146788 (à consulter). — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. — Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–Commission départementale de l’Information historique pour la Paix des Alpes-de-Haute-Provence, 1992.

Jean-Marie Guillon, Dominique Tantin

Version imprimable