Né le 28 août 1889 à Peyriac-Minervois (Aude), cultivateur à Rieux-Minervois (Aude) ; résistant ; fusillé sommaire le 24 août 1944 à Rieux-Minervois

Cultivateur à Rieux-Minervois, Amalric fut abattu par la colonne allemande qui traversait le village le 24 août 1944 en provenance de Carcassonne abandonnée par les troupes d’occupation le 20. Harcelée les jours précédents par le détachement des FFI commandé par Henri Bousquet constitué à partir du 11 août dans le Minervois par des résistants issus de l’AS dirigée localement par Louis Raynaud et René Piquemal, cette colonne qui groupait aussi des éléments de légion du Turkestan (nommés « Mongols ») fut encore accrochée le 24. En représailles, les Allemands pillèrent Rieux-Minervois, en saccageant et violant. Quatre villageois, parmi lesquels Camille Amalric furent abattus. Six membres du groupe des FFI du Minervois furent tués dans l’affrontement.
Le site du mémorial Genweb indiquait (2015) qu’Amalric, maquisard des FFI, était tombé les armes à la main au cours du combat du 24 août 1944 et qu’il mourut dans la commune. Toutefois, le même site indiquait par ailleurs que l’acte de décès d’Amalric a été dressé à Carcassonne le 25 août 1944. Amalric fut déclaré mort pour la France le 27 juin 1950 pour acte de la Résistance (ministère des anciens combattants). Blessé, il fut transporté à l’hôpital de cette ville. Est-il mort pendant le transport ou dans cet établissement ? Dès 1980, Lucien Maury (Maury, op. cit., p. 397), chroniqueur minutieux de la Résistance audoise avait donné le nom des quatre villageois exécutés sommaires. À l’occasion du 65e anniversaire (24 août 2010), l’adjoint au maire de Rieux-Minervois les rappela dans son discours, signalant qu’ils avaient été assassinés.
Le nom de Camille Amalric figure sur le monument commémoratif des morts du 24 août 1944 de Rieux-Minervois et sur le monument aux morts des guerres du 20e sicle de la commune. Il fut inhumé au cimetière communal.
Il y a une rue Camille-Amalric à Rieux-Minervois.
Voir : LIEU D’EXÉCUTION DE RIEUX-MINERVOIS (AUDE)
Sources

SOURCES : Lucien Maury, La Résistance audoise (de 1940 à 1944), tome II, Carcassonne, Comité d’histoire de la Résistance du département de l’Aude, 1980, pp. 358-359, 370-372, 396-397. — Site http://www.memorialgenweb.org consulté le 26 octobre 2015. — Discours de l’adjoint au maire de Rieux-Minervois à l’occasion du 65e anniversaire de la commémoration des morts du 24 août 1944 in http://www.isabellechesa.com/lanniversaire-de-la-liberation-de-rieux-minervois/.

André Balent

Version imprimable