Né en 1908 ; fusillé sommaire le 6 juillet 1944 à Tournon (Ardèche).

Responsable de France d’Abord, Alfred Wiel fut dénoncé pour son attitude contre l’occupant, pris comme otage et fusillé le 6 juillet 1944 à Tournon-sur-Rhône avec six autres Tournonais : Auguste Burgunder, Louis Devise, Louis Gillot, Émile Junique, Georges Verbeurgt son cousin, et [Paul Giraud>176654]. Il était marié et père de deux enfants (3 ans et 1 an).
Sources

SOURCES : Renseignements communiqués par Hélène Biéret, et Odette Verbeurgt-Sauverzac de l’Association nationale des familles de fusillés (ANFF).

Version imprimable