Né le 3 mai 1923 à Gentioux (Creuse), abattu le 9 mai 1944 à Darnets (Corrèze) ; instituteur ; victime civile.

Stèle commémorative à l'embranchement de la RN 89 et de la RD 119, au lieu-dit : 'La Croix', au nord-ouest du bourg de Darnets
Stèle commémorative à l’embranchement de la RN 89 et de la RD 119, au lieu-dit : ’La Croix’, au nord-ouest du bourg de Darnets
Crédit : MémorialGenWeb
Fils de cultivateurs, et cinquième enfant d’une famille de onze enfants, il a été scolarisé à l’école primaire de Saint-Sulpice-le-Bois (1929-1931), et à Meymac (1931-1939). Il fut admis à l’Ecole normale de Tulle, lorsque celle-ci fut supprimée !
"Brillant élève attiré par les mathématiques, il exerçait depuis un an le métier d’instituteur. Il avait 21ans. Il était aussi de ceux qui refusaient la défaite. Sa famille était connue pour sa participation à la Résistance et son frère était recherché." (Bulletin municipal de Darnets, op. cit.)
En 1943, il fut incorporé dans les chantiers de jeunesse à Pau.
Le 9 mars 1944, au cours d’une permission, alors qu’il « faisait du bois » avec ses frères, à proximité de la ferme, une patrouille allemande l’abattit sans sommation au lieu-dit Maleyre, commune de Darnets.
Une stèle, au bord de la RN 89, au carrefour de Darnets, rappelle son souvenir. Trois autres noms y sont gravés, ceux de maquisards FTP exécutés sommairement par les Allemands au bois de La Soudeillette le 21 août 1944 ; il s’agit de André Coudert, Henri Ballet et Raoul Linnot (de dernier est un victime civile selon Mémoire des Hommes).
Paul Coissac reste introuvable dans la base de données de Mémoire des Hommes.
Sources

SOURCES : Livre d’or des Instituteurs corréziens morts pour la France 1939-1945, Tulle, imprimerie Maugein, 1969, pp. 33-35. — Bulletin municipal de Darnets, 23 octobre 2008, pp. 9-10. — MémorialGenWeb. — Notice complétée par Dominique Tantin (20/09/2021).

Gilbert Beaubatie

Version imprimable