Né le 2 juillet 1916 à Tulle (Corrèze), pendu le 9 juin 1944 à Tulle ; ouvrier polisseur ; victime civile.

Fils de Henri Buzy, fumiste, et de Franziska Bosch, sans profession, Benjamin Buzy fut surpris par des Waffen-SS de la division Das Reich dans une cave de l’hôpital, où il avait trouvé refuge avec plusieurs voisins.
Conduit dans la cour de la Manufacture nationale d’armes, il fit partie du groupe de 99 otages désignés pour être pendus.
Célibataire, il avait vingt-huit ans.
Benjamin Buzy a reçu la mention « Mort pour la France ».


Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle
Sources

SOURCE : Notes de Gilbert Beaubatie. — État civil.

Gilbert Beaubatie

Version imprimable