Massacré de la Drôme.

Devenu fou devant le massacre de sa famille le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme), Marius Barnerie s’est tué en sautant dans un ravin. Voir Louis Barnarie, Marcel Barnarie, Lysiane, Paul et Yvette.
Sources

SOURCES : Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Dreyfus, p. 258. — Monument Vassieux.

Robert Serre

Version imprimable