Née le 21 février 1914 à Margny-lès-Compiègne (Oise), morte des suites de blessures le 25 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; victime civile.

Âgée de 30 ans, blessée le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors par les troupes allemandes, elle mourut le 25 juillet.
Cette massacrée était mère de quatre victimes : Arlette, Danielle, Jacqueline, Maurice.
BLANC Maurice, 18 mois, fils de André et d’Andrée Blanc, abattu le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors.
BLANC Danielle, 4 ans, fille de André et d’Andrée, abattue le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors, brûlée vive.
BLANC Jacqueline, 7 ans, fille de André et Andrée, fut abattue le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors.
BLANC Arlette, 12 ans, fille de André et d’Andrée, abattue le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors. Seule survivante retrouvée dans les ruines de sa maison. Meurt le 31 juillet après d’atroces souffrances.
Sources

SOURCES : Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 233, 307. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Monument Vassieux. — Témoignage du curé Gagnol.

Robert Serre

Version imprimable