Né le 25 février 1926 à Paris (XIIIe arr.), tué au combat le 25 août 1944 au pont Alexandre III à Paris (VIIe arr.) ; maquisard ; résistant F.F.I.

Fils de Jacques Lihou, comptable, et de Georgette Bergeot, dactylographe, Pierre Lihou rejoignit le maquis de Lorris en forêt d’Orléans. Plusieurs maquisards suivirent la 2e DB du général Leclerc et participèrent aux combats de la Libération de Paris. Le 25 août 1944, lors d’un échange de tirs avec des soldats trois d’entre eux furent tués au pont Alexandre III : Pierre Lihou, Maurice Pelloie et Jean Laferrière.
Le ministère des Anciens combattants attribua à Pierre Lihou la mention « Mort pour la France », il a été homologué F.F.I. Le 23 mai 2006, une plaque commémorative posée sur le pont Alexandre III fut inaugurée en présence des survivants du maquis de Lorris et du maire du VIIe arrondissement. « Jean Laferrière Pierre Lihoux Maurice Pelloie combattants du maquis de Lorris Morts pour la France le 25 août 1944 ». Le nom de Pierre Lihou orthographié Lihoux a aussi été gravé sur la stèle du maquis de Lorris, au carrefour de la Résistance au cœur de la forêt d’Orléans, où figurent quatre-vingt noms.
Sources

SOURCES : SHD, Caen AC 21 P 76731. – Bureau Résistance GR 16 P 372924. – Site internet Le maquis de Lorris. – Site internet GenWeb. — État civil.

Daniel Grason

Version imprimable