Né le 24 juin 1910 à Homblières (Aisne), tué sommairement à Fontaine-Notre-Dame (Aisne) ; sergent-chef FFI.

Sergent-chef FFI, Simon Langlet (parfois orth. Lenglet) fut abattu par les Allemands, lors d’un transport à pied d’un chargement parachuté à Fontaine-Notre-Dame.
Son nom figure sur le monument commémoratif de Fontaine-Notre-Dame et sur celui de son village, Homblières.
« Tué au combat », Simon Langlet est « mort pour la France » (AC 21 P 66 554) à titre militaire, et fut homologué FFI et DIR (dossier GR 16 P 336330). Simon Langlet reçut la médaille de la Résistance à titre posthume (décret du 17 décembre 1968 publié au JO du 17 janvier 1969).
Sources

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. Liste des médaillés de la Résistance à titre posthume (après 1948). — Sites Internet : Mémoire des hommes ; Généalogie Aisne ; Mémorial GenWeb ; service historique des armées.

Iconographie
ICONOGRAPHIE. Memorial GenWeb

Frédéric Stévenot

Version imprimable