Né le 8 février 1919 à San Remo (Italie), exécuté le 16 juin 1944 à Allemagne-en-Provence (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; soldat de la IVe Armée italienne.

Allemagne-en-Provence, monument aux fusillés du 16 juin 1944
Allemagne-en-Provence, monument aux fusillés du 16 juin 1944
Le plateau de Valensole (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) avait été « centre mobilisateur » de la Résistance lorsque le mot d’ordre de mobilisation avait été lancé à la suite du débarquement de Normandie, le 6 juin 1944. Afin de réprimer cette importante concentration de résistants, une unité de la Wehrmacht, forte de plusieurs centaines d’hommes, dont le fer de lance était le groupe Sohn de la 8e compagnie Brandebourg, ratissait le plateau et remontait les vallées du Verdon et de ses affluents. Allemagne-en-Provence où la Résistance avait de nombreux appuis fut l’une des cibles des représailles. Ambroggio Scarella, ancien soldat de l’armée italienne d’occupation, devenu journalier agricole, aurait été abattu chez lui. Six otages furent exécutés sur la place du village et deux autres habitants abattus.
Le carré des fusillés du 16 juin se trouve au cimetière. Un monument a été érigé sur la place « du 16 juin 1944 » où ont eu lieu la plupart des exécutions. Une rue du village porte d’Ambroggio Scarella.
Sources

SOURCES : Arch. dép. Alpes-de-Haute-Provence 42 W 105. ⎯ Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. — Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–CDIHP des Alpes-de-Haute-Provence, 1992. — Raymond Moulin, « 1943-1944, l’occupation allemande et la Résistance sur le plateau de Valensole », Bulletin des Amis du Vieux Riez n° hors-série, sans date.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable