Fermier de Hauterives (Drôme), Christian Ravit s’enfuit alors qu’il est témoin des combats du 5 août 1944 près d’Hauterives : poursuivi, il fut abattu par les troupes allemandes.
Sources

SOURCES : Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. Fédération des Unités combattantes de la Résistance et des FFI de la Drôme, Pour l’amour de la France, Peuple Libre, Valence, 1989, p. 368. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 270. — Chosson, Desgranges, Lefort, Drôme nord, terre d’asile et de révolte, Peuple Libre 1993. 313. — Monument aux morts Hauterives.

Version imprimable