Né le 6 mai 1921 à Voiron (Isère), exécuté sommairement le 27 juillet 1944 à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) ; résistant maquis du Vercors.

Âgé de 23 ans, résistant originaire de Voiron (Isère), Jean Rouhaud s’engagea dans la Résistance le 10 juin 1944 rejoignant dans le département de l’Isère et dans le secteur 8 -Vercors (AS) le maquis du Vercors. Il fut blessé le 21 juillet 1944 au col de La Croix-Perrin (Lans-en-Vercors). Conduit à l’hôpital du maquis, il fut l’un des grands blessés restés à la grotte de la Luire à Saint-Agnan-en-Vercors. Il fut l’un des 14 hommes abattus sur leur brancard le 27 juillet 1944 sur le tertre à 300 mètres en contrebas de la grotte.
Il obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur la plaque commémorative de Saint-Martin-d’Hères (Isère) et sur la plaque commémorative de la grotte de la Luire (orthographié Rouchaud).
Sources

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 522701 et SHD Caen AVCC AC 21 P 147402 (à consulter) — Archives collectives des Forces françaises de l’intérieur (site Mémoire des Hommes) AS : Secteur 8, Vercors GR 19 P 38/16 — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 275. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 249, 325. Stèle grotte Luire.

Robert Serre, Michel Thébault

Version imprimable