Né le 29 octobre 1901 à Briançon (Hautes-Alpes), exécuté le 1er ou le 11août 1944 à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme).

Âgé de 43 ans, romanais d’adoption. Professeur au collège de Romans depuis 1933. Militant socialiste et Franc-Maçon de la loge de "L’Humanité de la Drôme", ayant su réunir les premiers éléments de ce qui allait être l’armée de l’Ombre. En 1940 il est contacté par un avocat socialiste grenoblois, maître Hugues, qui sera lui aussi fusillé, il participe à un réseau clandestin de Résistants. Va faire des cours au château de Sallemard à Peyrins pour les enfants réfugiés, notamment les juifs. Il enseigne l’Italien. Un des premiers responsables des boîtes postales et liaisons départementales à Romans. Le Comité local de Résistance est créé à Romans sous l’égide des MUR en décembre 1943, il en est le chef de district. Afin de discuter les questions concernant Romans, des réunions avaient lieu surtout chez Claudet, avec Triboulet, Blanchard, Dr Ganiméde, Morand, Chapelle, Brunel, Richaud, Gaillard, Susini, Vincent-Beaume. Crée la compagnie Abel. Lieutenant. Deviendra chef de district des MUR. Monte au Vercors le 8 juin 1944. Était à AS Vercors Isère
Lors du repli du Vercors et des opérations de ratissage, il est capturé par les Allemands le 29 juillet 1944 à Saint-Just-de-Claix en tentant de franchir un barrage ennemi, dénoncé par Mireille Provence, torturé et fusillé le 1er/11août avec 9 autres FFI devant une fosse creusée par des jeunes dans le parc du château de Saint-Nazaire-en-Royans. Il avait une fille de deux ans.
Reconnu Mort pour la France, il a été décoré de la Croix de guerre et fait chevalier de la Légion d’honneur.
Le lycée classique de Romans porte aujourd’hui son nom.
Sources

SOURCES :Arch. Dép. Drôme, 1920 W., fonds Vincent-Beaume, 9 J 3 (Cuminal, 1961) page 26, 27. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 356. — Arch. Dép. Drôme, mémoires Vincent-Beaume 1949, 9 J 5 page 1. — Gal de Lassus Saint-Geniès, P. de Saint-Prix, Combats pour le Vercors et pour la liberté, Peuple Libre 1982, p. 156-157. — Gerland, La Résistance en Drôme Centrale, op. cit., 12, 83. Drôme Nord, 32. 121, 123. 124, 288. Fédération des Unités combattantes de la Résistance et des FFI de la Drôme, Pour l’amour de la France, Peuple Libre, Valence, 1989, p. 349. Poret, page 135, 136. Laurent Jacquot (ASPRP-Arch. Com. Romans), notice n° 212 citant Le patriote romanais et péageois du 8 septembre 1944. — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Arch. Dép. Drôme, 132 J 1. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 276. — Plaque com., plaque de rue, lycée Romans.

Robert Serre

Version imprimable