Né le 26 janvier 1921 à Faramans (Isère), exécuté sommairement le 26 juillet 1944 à Beauvoir-en-Royans (Isère) ; ouvrier en chaussures ; résistant, maquisard du Vercors.

René Veyret était le fils de Joseph, Élie et de Rosine Bernaix et se maria le 6 juillet 1943 à Romans-sur-Isère (Drôme) avec Simone Émilienne Mourey.
Il était ouvrier en chaussures à Romans-sur-Isère.
Il s’engagea dans la Résistance et, répondant à l’ordre de mobilisation, devint chasseur du 12e BCA dans le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, à partir du 9 juin 1944.
Il figurait parmi les prisonniers capturés en tentant de s’échapper du piège du Vercors et internés par les Allemands à Saint-Nazaire-en-Royans. Les miliciens, accompagnés de leur égérie, Simone Waro (Provence), se firen remettre les prisonniers, et les fusillèrent le 26 juillet 1944 au lieu-dit "Les Chaussères", à Beauvoir-en-Royans (Isère).
Le décès fut confirmé par jugement du Tribunal civil de Saint-Marcellin (Isère) rendu le 21 août 1945 et transcrit le 15 avril 1946 à Faramans.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et interné résistant" (D.I.R.).
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume.
Son nom figure sur le monument commémoratif des fusillés, à Beauvoir-en-Royans (Isère) et sur la plaque commémorative apposée dans l’escalier d’honneur de la mairie de Romans-sur-Isère.


Voir Beauvoir-en-Royans (26 juillet 1944)
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 591682 (à consulter) ; GR 19 P 38/16 — SHD-AVCC Caen, AC 21 P 167732 et AC 21 P 688127 (à consulter). — Arch. Dép. Drôme, 132 J 30. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 319. — Liste de victimes de Romans communiquée par Pierre Taravello.— Mémorial GenW eb.

Jean-Louis Ponnavoy, Robert Serre

Version imprimable