Exécuté le 10 juin 1944 à Crestet (Vaucluse) ; victime civile ?

La Résistance, mobilisée après le débarquement du 6 juin 1944, tint le secteur de Vaison-la-Romaine (Vaucluse) à partir du 8 juin, dont la ville de Vaison elle-même. Mais les Allemands contre-attaquèrent le 10 juin. Ils se heurtèrent à des barrages de maquisards de la 1e compagnie du maquis Vasio sur les communes de Crestet et de Séguret. Plusieurs de ces maquisards furent tués ou exécutés. La ville fut reprise le soir par la 9e Panzer SS et le 3e bataillon du 194e régiment de sécurité. Au cours des combats, une minoterie fut incendiée et plusieurs habitants furent tués tandis que deux prisonniers tirés de la prison Sainte-Anne d’Avignon, Pierre Benoît* et un inconnu, furent exécutés.
Un monument fut érigé au cimetière pour rappeler le souvenir de l’ensemble des victimes du secteur.
Sources

SOURCES : Arch. privées, fonds Pétré, Livre noir pour la XVe Région, Service des recherches de crimes de guerre ennemis, 4 juillet 1945.  Claude Arnoux, Maquis Ventoux, quelques pages de la Résistance en Vaucluse, Avignon, Les Presses Universelles, 1974.  Lucien Grangeon, Histoire du maquis "Vasio", rééd. augmentée 1992, Avignon, Éd. A. Barthélémy.  Vaucluse 44, l’année de la liberté retrouvée. Aspects de la Résistance et de la Libération, Avignon, ONAC-Mission du 60e anniversaire des Débarquements et de la Libération de la France-Département du Vaucluse, 2004.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable