Née le 29 octobre 1877 à Vayres (Haute-Vienne), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; cultivatrice ; victime civile.

Anne Boulesteix était la fille de Jean (né le 21 septembre 1844, à Rochechouart et décédé le 17 décembre 1897, à Oradour-sur-Vayres), colon et de son épouse Marie née Beaumatin (née le 16 décembre 1850, à Rochechouart et décédée le 2 juin 1883, à Vayres), cultivatrice. Ses parents s’étaient mariés le 11 juin 1873 à Vayres. Son père devenu veuf, épousa en secondes noces le 13 décembre 1884 à Vayres, Léonarde Cuisinier.
Le 6 septembre 1906 à Saint-Junien, elle épousa François Pradignac (né le 7 septembre 1871, à Vayres), cultivateur et colon, veuf en premières noces de Françoise Gaillard (née le 29 décembre 1870, à Saint-Martin-de-Jussac et décédée le 23 mai 1906, à Chaillac), servante, avec qui il eut six enfants.
De cette union naquirent deux enfants, Louise (le 9 juillet 1907, à Chaillac-sur-Vienne), épouse de Marcelin Fougeras, et Louis (le 19 janvier 1909, à Saint-Junien) époux d’Angèle Sazerat.
Elle était domiciliée à la La Malaise à Saint-Brice-sur-Vienne, le 10 juin 1944 elle était de passage à Oradour-sur-Glane.
Elle fut victime du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich et brûlée dans l’église avec l’ensemble des femmes et des enfants d’Oradour-sur-Glane.
Anne Pradignac obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945. 
Son époux décède le 12 septembre 1945 à Saint-Brice-sur-Vienne.
Voir Oradour-sur-Glane
Sources

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — Archives État civil de la Haute-Vienne, actes de naissances, mariages, décès, recensements

Dominique Tantin, Isabel Val Viga

Version imprimable