Arrestations à Fougerolles-du-Plessis (Mayenne) le 28 juillet 1944 : cinq résistants fusillés et un jeune civil abattu le 31 juillet 1944 à Saint-Jean-du-Corail (Manche)

Les quatre résistants de Fougerolles-du-Plessis fusillés le 31 juillet 1944
Les quatre résistants de Fougerolles-du-Plessis fusillés le 31 juillet 1944
Fanion de la compagnie Julien Derenne
Fanion de la compagnie Julien Derenne
La ville de Fougerolles-du-Plessis (Mayenne), haut-lieu de la Résistance, est encerclée par des éléments de la Division SS « Das Reich » épaulés par des Miliciens français, le 28 juillet 1944. Trois cents hommes de 16 à 50 ans sont contrôlés place de l‘église, l’un d’eux est tué en s’échappant, Louis Morin.
Quatre sont fusillés le 31 juillet dans une carrière abandonnée près du château de Bourberouge, en lisère de la forêt de Mortain à Saint-Jean-du-Corail (Manche) :
Bostan François
Derenne Julien
Fréard Victor
Genevée François
et Hilliou Joseph résistant du Calvados.
Jacques Cercleux fut abattu en tentant de s’enfuir.
Six sont déportés en Allemagne.
La Croix de guerre avec étoile de bronze est attribuée à la ville Fougerolles du Plessis, le 21 février 1950
Citation
« Commune de la Mayenne, point de réunion d’organisations de résistance qui, de mars 1943 à août 1944, ont harcelé sans cesse l’occupant et participé à la réception de plusieurs parachutages.
En dépit de sanglantes représailles, n’a jamais cessé son activité dans la lutte clandestine »
Voir aussi Fougerolles-du-Plessis (Mayenne) 28 juillet 1944
Sources

SOURCES : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001. — Notes de Jean-Julien Derenne.

Michel Desrues, Magali Even

Version imprimable