Né le 9 mai 1924 à Confolens (Charente), blessé mortellement le 27 juillet 1944 à Ambernac (Charente), mort à Confolens ; résistant AS-FFI.

René Beaulieu, du maquis Foch (AS) fut mortellement blessé lors d’un combat contre un détachement allemand sur la commune d’Ambernac (Charente),dans la matinée au village de L’Alamandie, avec Jean Gary, fils du résistant Maurice Gary.
Transporté à l’hôpital de Confolens, il succomba le jour même à ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France. » Son nom est inscrit sur le monument aux Morts de Confolens.
Si vous possédez des informations et des documents sur ce résistant, merci de prendre contact avec le Maitron des Fusillés (voir page d’accueil).


Voir Ambernac (27 juillet 1944)
Sources

SOURCES : SHD-AVCC Caen, AC 21 P 16489 (à consulter). — CD-Rom La Résistance en Charente, AERI 2005. — MémorialGenWeb.

Dominique Tantin

Version imprimable