Né le 21 novembre 1920 à Bruay-en-Artois (Pas-de-Calais), fusillé le 6 octobre 1942 à Arras (Pas-de-Calais) ; mineur ; militant communiste.

Militant actif avant guerre, Kléber Carpentier parvint à échapper aux opérations d’envergure menées par la police française à Bruay-en-Artois le 5 juin 1942, action qui vit l’arrestation de quinze militants. Kléber Carpentier entra alors dans l’illégalité et participa à quelques actions de sabotage, ce qui lui valut de figurer dans la circulaire des individus les plus recherchés établie par le préfet du Pas-de-Calais le 31 juillet 1942. À ce titre, Kléber Carpentier fit l’objet d’un mandat d’arrêt du juge d’instruction de Béthune pour « vol » et « menées antinationales ». Arrêté par la police le 23 août 1942, Kléber Carpentier fut remis aux Allemands qui le condamnèrent à mort et le fusillèrent le 6 octobre 1942 à la citadelle d’Arras.
Sources

SOURCES : DAVCC, Caen. – Arch. Dép. Pas-de-Calais, 1Z677.

Alain Petit

Version imprimable