Né le 8 janvier 1924 à Paris (XIVe arr.), mort en action le 16 juillet 1944 sur la commune de Vijon (Indre), à la limite de Genest, commune de Perassay (Indre). Militaire FFI.

Fils de Georges Emile Lièvequin et d’Yvonne Suzanne Michem, Henri Liévequin, mécanicien, domicilié à Colombes (Seine), 72 rue d’Epinay, était militaire des Forces françaises de l’Intérieur (FFI). Il fut tué le 16 juillet 1944 vers 20h, lors du combat qui opposa les allemands et les FFI, à Genest. Henri était marié à Alice Marie Louise Hamon. Reconnu « Mort pour la France », note du 7 mars 1945 du Secrétariat général des anciens combattants (dossier n° 511.555). Son nom figure sur la stèle érigée à Genest, en bordure de la D 917.

Genest, à limite de Vijon (16 juillet)
Sources

SOURCE : n°11 du registre des décès de Vijon.

Michel Gorand

Version imprimable