Né le 19 mai 1928 à Blois (Loir-et-Cher) ; mort en action le 5 août 1944 à Anjouin (Indre) ; FFI. Cheminot.

Fils de Louis Launay et d’Émilienne Vavasseur ; Guy Launay, cheminot, domicilié à Chabris et engagé depuis la veille, dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI), fut tué le 5 août 1944 vers 20h près du château de La Roche, commune d’Anjouin, lors du combat qui opposa la résistance aux soldats allemands. Inscrit « inconnu » sur le registre d’Anjouin (mention du nom au crayon, pas d’acte de décès à Chabris). Déclaration de décès du 6 août d’Arnaud Louis Sadrin, buraliste. Reconnu « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur la stèle érigée sur la place de Dun-le-Poëlier.


Anjouin (5 août 1944)
Sources

SOURCES : n° 10 du registre des décès d’Anjouin. — ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012. — Notes de Jean Luc Stiver.

Michel Gorand

Version imprimable