Née le 23 juillet 1880 à Roubaix (Nord), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; victime civile.

Berthe, Léa, Henriette Coppenolle
Berthe, Léa, Henriette Coppenolle
crédit : MémorialGenWeb
Berthe Coppenolle était la fille de Raymond Joseph (né le 18 novembre 1848, à Blandain, Belgique), menuisier, et de son épouse Hermance Joseph née Catoire (née le 10 octobre 1849, à Willems, Nord), tailleuse-ménagère. Ses parents s’étaient mariés le 19 avril 1879 à Roubaix.
Le 25 avril 1905 à Roubaix, elle épousa Eugène Gustin (né le 22 mai 1880, à Bavay et décédé le 22 septembre 1919, à Maronne, Nord), charcutier.
Son neveu Raymond était le gendre de Jeanne Émilie Julia Crombe épouse Brassart*. Réfugiée du Nord, Berthe Coppenolle, veuve Gustin, était domiciliée à L’Auze, commune d’Oradour-sur-Glane.
Elle fut victime du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich et brûlée dans l’église avec Jeanne Crombé et l’ensemble des femmes et des enfants d’Oradour-sur-Glane.
Berthe Coppenolle obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.
Son nom figure sur le monument commémoratif des martyrs du 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane.
Voir Oradour-sur-Glane
Sources

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — Mémorial GenWeb. — Archives État civil du Nord, actes de naissances, mariages, décès.

Dominique Tantin, Isabel Val Viga

Version imprimable