Stèle érigée sur la place de Dun-le-Poëlier
Stèle érigée sur la place de Dun-le-Poëlier
Noms inscrits : Bataillon FTPF-Cie 2221 : Binet Lucien, Bardin Robert, Gaveau Marcel, Lacoste Jacques, Launay Marcel, Metivier René, Muller Lucien, Pierre Marcel, Speack Gaston, Sabard Henri, Veillat Robert Fusillé : Aufrère Marcel, Déportés : Mardon Armand, Petat Isidore, Civils : Julo Roger, Maupoux Jean, Marçon Solange, Rousset René, Ratz Julien
Cliché Michel Gorand.
Michel Gorand, Morts à l’été 1944 dans l’Indre, 2017, 121 p.
Le 11 juin 1944 dès 6 h le « mouchard » (avion allemand) survole la région et dès 8 h autour de Dun-le-Poëlier on entend le bruit d’un combat : le maquis « des Souches » (Loir-et-Cher), et dans l’Indre le maquis de la ferme « des Bézards » sont attaqués, ainsi que ceux de Saint-Christophe-en-Bazelle, de Poulaines…. L’attaque des maquis à Dun-le-Poëlier, où onze maisons furent incendiées, ainsi que dans les environs, avait été menée par quelques deux mille soldats allemands et il y eut une vingtaine de Français tués, civils et maquisards, à Dun et à Graçay (Cher) ; ils furent inhumés à Dun, le 13 juin.
Six maquisards furent faits prisonniers le 11 juin au maquis des Souches, emmenés au siège de la Gestapo à Blois (Loir-et-Cher), puis mitraillés dans les bois le lendemain ; deux d’entre eux survécurent.
Les Allemands revinrent le 13 juin pour arrêter les propriétaires du château des Souches, qui furent envoyés en camp de concentration, et le 14 juin ils tuèrent deux maquisards à Sainte-Cécile (Indre).
Noms inscrits sur la stèle de Dun-le-Poëlier :
À la mémoire des résistants morts au combat pour la libération de la France
11juin - 5 août 1944
Dun-le-Poëlier
Bataillon FTPF - Cie 2221
BINET Lucien
BARDIN Robert
GAVEAU Marcel
LACOSTE Jacques
LAUNAY Marcel
MÉTIVIER René
MULLER Lucien
PIERRE Marcel
SPEAK Gaston
SABARD Henri
VEILLAT Robert
(Marcel, Launay, René Métivier, Lucien Muller et Henri Sabard furent tués le 5 août 1944 lors du combat d’Anjouin (Indre).)
Fusillé
AUFRÈRE Marcel
Déportés
MARDON Amand Maire de Dun-le-Poëlier, Conseiller général
PETAT Isidore
Civils
JULO Roger
MAUPOUX Jean
MASSON Solange
ROUSSET René
RATZ Julien
Le 11 juin trois maquisards furent tués, à quelques kilomètres d’Anjouin, au lieu-dit « Carrières de la Poterie », commune de Graçay (Cher) ; leurs noms, cités sur le panneau d’information sur la place de Dun-le-Poëlier, sont :
GRICOURT Fernand
LACOSTE Jacques
TESSIER Aimé
(Le nom de Jacques Lacoste figure sur la stèle de Dun-le-Poëlier)
Le 11 juin trois patriotes furent exécutés sommairement au lieu-dit « Cayenne », commune de Sainte-Cécile (Indre) ; leurs noms, cités sur le panneau d’information sur la place de Dun-le-Poëlier, sont :
GIBAULT Roland
MASSON Pierre
VIALLARD Jean
Le 12 juin six maquisards qui avaient été faits prisonniers le 11 juin au maquis des Souches furent mitraillés, avec d’autres prisonniers de Blois, par des soldats allemands et des miliciens, à Maves dans le Loir-et-Cher voisin ; deux des six maquisards en réchappèrent, les noms des quatre maquisards tués sont :
AUFRÈRE Marcel
BAILLY Marcel
LOYAU Pierre
THION Gabriel
(Le nom de Marcel Aufrère figure sur la stèle de Dun-le-Poëlier)
Des soldats allemands revinrent dans la région le 14 juin et tuèrent deux maquisards :
SERVAN André
WOLFERT Fernand
Sources

SOURCES : G Guéguen-Dreyfus et B Lehoux, Résistance Indre et vallée du Cher, de tomes 1 de 1970 et 2 de 1972. — Panneau d’information installé par l’association « Hier en pays de Bazelle » sur la place du village à Dun-le-Poëlier.

Michel Gorand

Version imprimable