Né le 8 octobre 1902 à Paris (XIVe arr.), mort en action le 16 août 1944 à Châtillon-sur-Indre (Indre) ; receveur TCRP ; résistant FFI.

Fils de Victor, François Brocherieu, décédé et de Jeanne, Anna Bâtard, son épouse ; Georges Brocherieu était receveur TCRP (transports en communs de la région parisienne), marié à Simone, Marcelle Gallien, née en 1901 à Verneuil-sur-Indre. Il était domicilié 18 rue Charles-Fourier à Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne).
Engagé dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI), il « tomba héroïquement sous les balles allemandes », lors d’un accrochage, le 16 août 1944 vers 9h, promenade du Mail à Châtillon-sur-Indre.
Déclaration de décès le 17 août de Simone Gallien, son épouse, domiciliée après guerre à Paris Ier arrondissement, remariée Laurent.
Reconnu « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur une plaque apposée sur le mur extérieur de la gendarmerie.


Châtillon-sur-Indre (le 25 août 1944)
Sources

SOURCES : n° 76 du registre des décès de Châtillon-sur-Indre. — Arch.mun. Champigny-sur-Marne 4H.

Michel Gorand

Version imprimable