Né le 19 juin 1923 à Paris (Seine), abattu le 21 juillet 1944 à Saint-Germain-les-Vergnes (Corrèze) ; instituteur ; membre de l’Armée secrète (AS).

Instituteur à l’école Simon-Bolivar à Paris (XIVe arr.), Paul Camus venait d’avoir 20 ans quand il fut envoyé) à Saint-Germain-les-Vergnes. Après le 6 juin 1944, il rejoignit un maquis de l’AS. Mais, surpris en rase campagne par une patrouille allemande, il fut passé par les armes.

Ses parents n’apprirent l’affreuse nouvelle que lorsqu’ils arrivèrent à Tulle, où ils avaient été appelés par son jeune frère Pierre (16 ans et demi), qui, faisant son service rural à Sainte-Féréole, avait tenu à les mettre au courant avec le plus de ménagements possibles.
Sources

SOURCES : France, 4 mars 1945

Gilbert Beaubatie

Version imprimable