Né le 17 août 1922 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 8 juillet 1944 à Brezons (Cantal) ; ouvrier Michelin ; syndicaliste CGT de la chimie ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Pierre Baretzki et de Claudine, née Foulhoux, Jean était célibataire et habitait chez ses parents au 82 allée du Ruisseau, quartier de la Pradelle à Clermont-Ferrand.
Il était ouvrier chez Michelin, membre du syndicat CGT des produits chimiques de Clermont-Ferrand. Ses parents travaillaient également chez Michelin.
Jean fut ouvrier chez Michelin jusqu’à son départ en 1942 aux Chantiers de jeunesse. Il a pris le maquis le 3 octobre 1943 dans la région de Billom (Puy-de-Dôme). Il est parti dans le Cantal en mai 1944, sous le nom de guerre Jean Barnier.
Il fut promu au grade de Caporal-Chef par l’état-major régional des FII d’Auvergne le 20 mai 1944 à la Margeride. Il a participé à divers opérations de sabotages et parachutages et pris part aux combats de la Margeride, Chaudes-Aigues et de la Vallée de Brezons.
Combattant de la compagnie de transport des Forces françaises de l’intérieur (FFI) d’Auvergne, il a appartenu au Corps franc Bartho (nom de guerre du commandant Coutarel) du 10 mai au 8 juillet 1944. Il a été exécuté sommairement par les Allemands le 8 juillet 1944 lors des combats de la vallée de Brezons, au lieudit Bourguet de Brezons..
Il a reçu en 1955 le titre de Combattant volontaire de la Résistance (CVR) à titre posthume. Il fut aussi homologué FFI avec le grade de sergent, tué à l’ennemi pour la période du 10 mai au 8 juillet 1944.
Il ne figure pas sur la base MémorialGenweb.
Sources

SOURCES : AVCC : AC 21 P 13994 . Dossier Baretzki (non consulté) .— SHD Vincennes : GR 16 P 33164. Dossier Baretzki (non consulté) .— Arch. FNIC-CGT. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme : 2546 W 3421. Dossier de demande de la carte de Combattant volontaire de la Résistance pour Jean Baretzki .— état-civil Brezons.

Émeric Tellier, Eric Panthou

Version imprimable