Ambrault , Indre, répression des 20 et 31 août 1944.

Stèle érigée au croisement des routes D925 et D918 : « Ici les 20 et 31 août 1944, sept héros des Forces Françaises de l'Intérieur sont tombés sous les balles allemandes pour que VIVE LA FRANCE. »
Stèle érigée au croisement des routes D925 et D918 : « Ici les 20 et 31 août 1944, sept héros des Forces Françaises de l’Intérieur sont tombés sous les balles allemandes pour que VIVE LA FRANCE. »
Noms inscrits : Lt Bourdier René, Lt Leclercq Georges, Zyszpiorski Victor, Guesnard Jacques, Forest Georges, Forest Jean, Glasser.
Cliché Michel Gorand.
Le 20 août 1944 une voiture de FFI (le maquis FTP était installé au Breuil, à 500 m d’Ambrault) circulait sur la route d’Issoudun à La-Châtre et rencontra des miliciens à proximité d’Ambrault : le lieutenant René Bourdier et Jacques Guesnard furent abattus.
Le 31 août 1944, dans l’après-midi, une voiture de maquisards appelés en renfort à Vierzon rencontra près d’Ambrault des éléments Hindous de la colonne Elster, en retraite, se dirigeant vers l’Est . Cinq FFI furent exécutés ainsi que 2 civils et une quinzaine d’habitations et hangars sont incendiés.
BOURDIER René, Paul
GUESNARD Jacques, Albert
GLASSER Auguste
LECLERC Georges, Louis, Marie, Pierre
SZEZPIORSKI Victor
FOREST Georges Lucien
FOREST Jean, Joseph
Sources

SOURCE : « Résistance Indre et Vallée du Cher » de G.Guéguen-Dreyfus et B.Lehoux 1972.

Michel Gorand

Version imprimable