Né le 30 novembre 1924 à Bretagne (Indre), exécuté sommairement le 20 août 1944 à Ambrault (Indre) ; ajusteur. FTP, Lieutenant FFI.

Fils d’Alexandre Bourdier et de Georgette Madrolles ; René Bourdier était célibataire, ajusteur, domicilié 1 route de La Châtre à Châteauroux (Indre) ; engagé dans les Francs-Tireurs et Partisans puis Lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), il fut abattu, le 20 août 1944, au lieu-dit « Le Relais » sur la commune d’Ambrault lors d’un accrochage avec des miliciens ; déclaration de décès de Jules Dagot, garde-champêtre. Reconnu « Mort pour la France » (note du secrétariat général des anciens combattants du 1er mars 1945) ; Le nom de René Bourdier est inscrit sur la stèle érigée au croisement des routes D925 et D918.


Ambrault les 20 et 31 août 1944
Sources

SOURCES : n° 8 du registre des décès d’Ambrault et n° 624 du registre des décès de Châteauroux. — Résistance Indre et Vallée du Cher, de G.Guéguen-Dreyfus et B.Lehoux 1972.

Michel Gorand

Version imprimable