Né le 19 janvier 1927 à Paris (XIVe arr.), exécuté sommairement le 31 août 1944 à Vic-sur-Nahon. Étudiant. FFI.

Fils de Germain, Joseph Guiméra et de Nathalie Rabarot son épouse ; Pierre Guiméra était étudiant, célibataire, domicilié 31 rue Camille Pelletau à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) ; engagé dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) ; les soldats allemands ayant fait des blessés à Veuil lors de leur passage, le 31 août, Pierre Guiméra, avec un jeune réfugié, était venu chercher le médecin à Vic-sur-Nahon ; arrêtés tous les deux par d’autres soldats allemands ils furent fusillés ce même 31 août à 20h30 au champ de la Croix à Vic-sur-Nahon. Déclaration le 1er septembre d’Octave Simon de Vic sur Nahon.
Reconnu « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur la stèle érigée au lieu-dit « La Croix rouge »commune de Vic sur Nahon.
Veuil et Vic-sur-Nahon (l31 août 1944)
Sources

SOURCES : n° 17 du registre des décès de Vic-sur-Nahon. — ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012.

Michel Gorand

Version imprimable