Née le 28 juillet 1889 à Palma de Majorque (île de Majorque, Espagne), fusillée par les Allemands le 1er septembre 1944 à Metz ; vendeuse ; victime civile.

Le 1er septembre 1944, face à l’arrivée jugée imminente des Alliés, les Allemands évacuèrent leurs ressortissants, les Altdeutscher de Moselle annexée dans la nuit du 31 août 1944. Au cours de ce mouvement de panique générale, plusieurs civils furent fusillés sans qu’on en sache exactement les raisons (sabotage, pillage, refus d’obtempérer, diffusion de nouvelles émanant de postes étrangers, comportement nuisible…).
Marceline Cannelas, vendeuse, fut ainsi fusillée le 1er septembre 1944 à 16h45 à la caserne Molkte, rue de la Grève à Metz, certainement après le jugement expéditif d’un conseil de guerre.
Sources

SOURCES : état-civil Metz – Philippe Wilmouth, L’évacuation du 4 septembre 1944, Maizières-lès-Metz, imp. Koehl, 1997, p. 57.

Philippe Wilmouth

Version imprimable