Né le 8 octobre 1923 à Vicq-Exemplet (Indre), mort à l’hôpital le 11 septembre 1944 à Châteauroux (Indre) ; soldat FFI.

Fils d’Émile, Clément Alleray et de Marguerite, Henriette Perron (jugement du tribunal civil de Châteauroux, du 21 août 1957) ; Fernand Alleray était domicilié à La Preugne, commune de Briantes ; soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) du groupe Indre-Est, il fut blessé mortellement le 10 septembre 1944, par l’explosion d’une bombe à retardement lors de son installation à la caserne Bordessoule, rue de la manufacture à Châteauroux et transporté à l’hôpital où il mourut le 11 septembre 1944 à 1h ; déclaration du 12 septembre de Léon Ballery, directeur de l’hôpital de Châteauroux. Reconnu « Mort pour la France » (janvier 1946) Son nom est inscrit sur un monument, avec plaque, installé Espace Mendès France – Avenue François Mitterrand à Châteauroux.


Châteauroux (10 septembre 1944)
Sources

SOURCES : n° 690 du registre des décès de Châteauroux. . — ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012.

Michel Gorand

Version imprimable