Né entre 1914 et 1924, exécuté sommairement ou massacré le 10 juin 1944 à Lissieu (Rhône).

Cet inconnu fut arrêté et incarcéré à la prison de Montluc (Lyon, Rhône). Le 10 juin 1944, il fut extrait de la prison avec dix-huit autres détenus. Les dix-neuf prisonniers furent conduits à Lissieu (Rhône) dans une camionnette bâchée escortée par quatre voitures transportant des militaires allemands. Vers 8 heures 40, le convoi se gara au bord de la route nationale 6, non loin du hameau du Bois Dieu. Les soldats bloquèrent la circulation sur la route à environ 150 mètres au nord et au sud de la camionnette et ils éloignèrent un témoin. Ils firent descendre les prisonniers du véhicule et les exécutèrent à coups de mitraillettes. Ils laissèrent les cadavres sur place. La camionnette et l’une des voitures repartirent dans la direction de Lyon tandis que les trois autres automobiles se dirigèrent vers Villefranche-sur-Saône (Rhône).
Les gendarmes et la police furent alertés le jour même. Ils découvrirent les dix-neuf corps à environ 13 mètres de la chaussée. Ils étaient allongés perpendiculairement à la route nationale, les pieds dirigés vers la voie, faces contre terre. Les enquêteurs ne trouvèrent aucune pièce d’identité ni objet permettant de les identifier. Les cadavres furent transportés à l’institut médico-légal de Lyon.
Le corps de cet inconnu fut décrit comme suit par les gendarmes : « Le cadavre N°16, mesure 1 mètre 70 environ et paraît âgé de 20 à 25 ans. Il est de corpulence moyenne, cheveux blonds, frisés, crépus et fournis, nez rectiligne, visage rond. Il est vêtu d’un complet en drap marron avec rayures rouges, le pantalon est maintenu par une ceinture en cuir foncé avec boucle nickelée, […] chemise kaki, chaussé de brodequins de ski en cuir fauve. Il a été trouvé porteur de 3 mouchoirs, l’un blanc avec encadrement bleu et rouge, un blanc avec encadrement marron brodé initiale "E" en coton rouge, un blanc avec encadrement 10 rayures ; d’un peigne avec étui fermeture métallique. ». Le médecin légiste en fit une description légèrement différente : « Le corps inscrit sur les registres de l’Institut médico-légal sous le N° 274 est celui d’un homme paraissant âgé de 25 à 30 ans, aux cheveux châtains, de grande taille (1m, 75) d’apparence robuste. A noter comme marques particulières une amputation ancienne de la phalange moyenne de l’index gauche à la mi-hauteur. » L’examen du corps mit en évidence six blessures par balles dont trois à la tête, une à la main gauche, une au poignet gauche et une à la main droite.
Voir la monographie du lieu d’exécution
Sources

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, 3808W901.

Jean-Sébastien Chorin

Version imprimable