Né le 25 mai 1924 à Gennes-sur-Glaize (Mayenne), massacré le 7 août 1944 à Château-Gontier (Mayenne) ; employé aux PTT.

Marcel, Gustave Guédon résidait au 15 bis rue Jousselin à Château-Gontier. Il était marié et père de quatre enfants.

Facteur à Château-Gontier et porteur du brassard des PTT, il fut arrêté à Coudray (Mayenne) le 7 août 1944 alors qu’il se rendait auprès de ses enfants, réfugiés à Daon (Mayenne).

Enfermé dans une maison du village avec un autre prisonnier, Pierre Bruneau, tous deux parvinrent à s’échapper et tentèrent de revenir sur Château-Gontier en empruntant un itinéraire conseillé par les fermiers de la ferme du Domaine à 4 kilomètres d’Azé (Mayenne). Ils s’égarèrent et furent de nouveau arrêtés puis exécutés dans la soirée avec deux civils à la hauteur de la propriété d’Ingrande.

Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Son nom figure sur les stèles commémoratives d’Azé, Château-Gontier et Laval (Mayenne).
Sources

SOURCES  : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001.— Genweb.

Michel Desrues, Magali Even

Version imprimable